Alpes Méditerranée Provence

Eco-mobilité

Nul ne l’ignore, les transports motorisés sont fortement polluants : ils émettent une quantité importante de gaz à effet de serre qui contribuent indéniablement au réchauffement climatique. Parallèlement, jamais les hydrocarbures n’ont coûté si cher. Diverses solutions existent pour diminuer son empreinte écologique individuelle et alléger son portefeuille : prendre les transports en commun,  faire du covoiturage, emprunter des modes de transport doux.

 

  • Privilégier les transports en commun

Se déplacer sans sa voiture individuelle en Provence-Alpes-Côte d’Azur, c’est possible ! Préparez votre itinéraire de vacances sans voiture sur le site internet www.pacamobilite.fr. Ce site vous informe sur les horaires et les trajets possibles mais aussi sur les perturbations éventuelles du trafic.

Si vous avez le temps, vous pouvez également emprunter les trains touristiques de la région : le train de la Côte Bleue de Marseille à Miramas, le train des Merveilles de Nice à Tende, le train des Pignes entre Nice et Digne-les-Bains. La variété des paysages observés et le caractère singulier des gares traversées en feront rêver plus d’un.

Durant la saison d’hiver, vous pouvez également utiliser les navettes blanches qui permettent d’accéder aux stations de sports d’hiver de la région : Serre-chevalier, Pra-Loup, Val d’Allos, Orcières, et bien d’autres encore.

De nombreuses possibilités vous sont également offertes pour circuler en transport en commun dans les départements de la région : Alpes de Haute-ProvenceHautes-AlpesAlpes MaritimesBouches-du-RhôneVar et Vaucluse. A cela s’ajoutent les réseaux de transports publics urbains que proposent l’ensemble des grandes et moyennes villes de la région.

en savoir plus 

 

  • Miser sur le covoiturage

 Que vous soyez conducteur ou que vous recherchiez un moyen de vous rendre dans notre région, le covoiturage est un moyen convivial qui peut vous permettre de partager vos frais de déplacement et de réduire vos émissions de gaz à effet de serre.

Voici quelques sites de covoiturage qui vous aideront à ne pas « partir à vide » : ID Vroomroulezmalin.frcovoiturage.comcarpooling.frvadrouille-covoiturage.com.

 

  • Se mettre à la mobilité douce

La mobilité douce désigne les modes de déplacement qui ont uniquement recours à l’énergie humaine comme la marche à pied et le vélo. Différentes possibilités vous sont offertes pour passer des vacances en mobilité douce.

Connaissez-vous les véloroutes et voies vertes ? Ce sont des itinéraires sécurisés pour la circulation des véhicules non motorisés. Plusieurs véloroutes vous sont proposées en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour flâner en famille et prendre le temps de découvrir les richesses touristiques qui jalonnent ces itinéraires.

Pour passer un séjour inoubliable à vélo, n’hésitez pas à faire appel aux services de  Vélo Loisir Provence, réseau de professionnels du tourisme – structures d’hébergements, loueurs de vélos, taxis, restaurants, sites culturels, … – qui offrent des services pour faciliter le séjour à vélo des personnes visitant le territoire du Luberon.

La mobilité douce s’exporte aussi dans les grandes villes de la région, à travers les services de vélos en libre service : le vélo à Marseille, vélo bleu à Nice et vélopop à Avignon. La randonnée – pédestre, équestre, VTT – est un autre moyen de prendre le temps de découvrir la région. Plus de 15 000 kilomètres de sentiers balisés de grande randonnée itinérante (GR et GRP) et à la journée (PR) vous sont proposés. Parmi les itinéraires les plus emblématiques se trouvent la Grande Traversée des Alpes (GR5), le Tour de l’Oisans et des Ecrins (GR54) ou encore le Tour de l’Ubaye (GR56).

Pour ceux qui souhaitent concilier éco-mobilité et découverte de l’écotourisme, l’association Mountain Wilderness propose de nombreuses sorties sans voiture en montagne sur son site internet www.changerdapproche.org.